« Plus j’en sais, moins j’en sais » pourrais-je dire dans la veine socratique.